Uncategorized

Les éclisses doublées

Ma guitare classique éclisses doublées

Principe essentiel de transmission d’énergie

“tout n’est qu’énergie”, disait Albert Einstein.

Dans le fonctionnement d’une guitare, il faut absolument conserver le maximum d’énergie vibratoire de la corde initiée par le musicien.

Prenons le problème du début:

  1. le musicien actionne la corde
  2. Il transmet une impulsion (de l’énergie) à la corde
  3. Tout le travail de la guitare sera de transmettre le mieux possible cette énergie à la table de résonance, qui à son tour produira le son.

Le travail du luthier sera de réduire au maximum les pertes d’énergie la guitare.

Il faut donc un manche bien rigide (voir l’article sur le renfort de manche), une bonne transmission de l’énergie entre le manche et le corps de l’instrument, par une jonction faite en queue d’arronde, puis des éclisses de la guitare bien rigides qui les empêchent d’absorber de l’énergie.

On obtient la rigidité des éclisses par le collage d’une fine couche de bois.

Cette technique fut utilisée par de nombreux luthiers français, Daniel Friedrich en autres.

Voici la machine qui me permet de coller une fine couche de bois sur les éclisses.
Les éclisses et le placage sont en train de coller.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *